9 conseils pour prendre soin de la rose du désert

Publié le : 14 décembre 20237 mins de lecture

Les roses du désert sont des plantes magnifiques qui font le bonheur des amateurs de jardinage du monde entier. Comme il s’agit d’une plante à l’aspect unique, que l’on trouve rarement dans la nature, elle attire l’attention de ceux qui apprennent à la connaître. Dans cet article, vous apprendrez les étapes essentielles pour prendre soin de la rose du désert.

Anatomie de la rose du désert

Originaire d’Afrique, cette plante ressemble à un arbre miniature, avec des racines apparentes, comme s’il s’agissait d’un véritable arbre feuillu. Ses fleurs ont une teinte rosée qui peut être accompagnée ou non de blanc. Dans certains cas, les fleurs sont majoritairement blanches avec une bordure rose.

C’est une plante qui fleurit toute l’année, mais c’est au printemps que les fleurs deviennent plus exubérantes et parfumées, ce qui en fait l’espèce idéale pour orner votre jardin à n’importe quel moment de l’année.

Ses racines sont apparentes, plus externes qu’internes, et partent d’un « tronc » central appelé bulbe. Le bulbe est responsable du stockage de l’eau dans cette plante, ce qui lui permet de résister à de longues périodes de sécheresse.

Comment prendre soin de la rose du désert ?

1. Préparer le pot

Comme les plantes grasses, les roses du désert aiment l’eau, mais pas un sol détrempé ; il est donc important de les conserver dans un pot à fort pouvoir drainant. Recouvrez le fond du pot de pierres et de feuilles de plastique ou de TNT afin que les racines ne sortent pas par les trous.

Le substrat idéal est celui qui mélange de la terre préparée avec du sable grossier et de l’humus de vers. La proportion doit être de 2/3 de sable pour 1/3 de terre préparée. En effet, cette plante est habituée au climat semi-aride et aux températures élevées.

2. Faire attention à l’éclairage

Les roses du désert sont des plantes qui ont besoin de beaucoup de lumière directe pour se développer pleinement. Vous pouvez même les maintenir dans une situation de demi-ombre, mais elles risquent de ne pas donner une floraison aussi luxuriante. Soyez prêt à offrir au moins 6 heures de soleil par jour à votre plante, sinon elle risque de ne pas se développer suffisamment et de devenir courbée d’un seul côté alors qu’elle cherche plus de lumière.

3. Surveiller la température

Cette plante n’aime pas le froid, il faut donc éviter de la laisser dans un environnement très humide ou climatisé si elle reste à l’intérieur. Pour la rose du désert, plus il y a de soleil et de chaleur, mieux c’est. En cas de basses températures, elle entre en dormance, avec un métabolisme lent et si elle a déjà fleuri, les fleurs tombent et les feuilles deviennent jaunâtres.

4. Tailler

La taille est très importante pour faciliter la floraison de votre plante et aussi pour lui donner une forme. Vous pouvez utiliser des moyens que les cultivateurs de bonsaïs utilisent, comme envelopper les branches avec des fils de fer et les ancrer avec de la ficelle, pour donner à la plante la forme souhaitée.

5. Fertiliser le sol

Comme cette plante a besoin d’un pot très drainant, certains nutriments finissent par être perdus au fil du temps. C’est pourquoi il est nécessaire d’apporter de l’engrais et de veiller ainsi à ce qu’elle se développe bien et fournisse plus de fleurs tout au long de l’année. L’engrais ne doit pas être appliqué directement sur les racines ou lorsque le substrat est complètement sec, car il peut brûler les racines et faire tomber les feuilles.

6. Arroser convenablement

Les roses du désert ont besoin d’eau. Il ne faut pas en abuser de peur de faire pourrir les racines et de tuer la plante. L’un des moyens de savoir si la plante a besoin d’eau est de presser légèrement le bulbe, s’il est flétri, cela signifie que la plante est déshydratée. Un autre moyen de savoir si la plante doit être arrosée est de vérifier que le sol est humide. N’arrosez la plante que si le sol est très sec.

7. Sauver une plante pourrie

Si vous avez négligé l’arrosage et que votre plante a pourri, calmez-vous, il peut encore y avoir un salut. Retirez la plante du sol, nettoyez toutes les racines et enlevez toutes les parties pourries à l’aide d’une cuillère. Suspendez la plante dans un endroit ombragé jusqu’à ce que toutes les coupures aient cicatrisé. Cela prend 5 à 6 jours. Rempotez ensuite le bulbe dans un pot avec un nouveau substrat et laissez-le encore 3 à 4 jours à l’ombre. Mettez progressivement votre plante au soleil et surveillez son développement. Ne vous inquiétez pas si les feuilles tombent pendant ce processus, c’est normal.

8. L’aider à s’adapter à un nouvel environnement

Dès que vous achetez la rose du désert, dans une pépinière ou sur un marché, il est normal que les feuilles jaunissent et que les fleurs tombent. Cela est dû au fait que la plante a changé radicalement d’environnement, mais ne vous inquiétez pas. Il n’est pas nécessaire de changer de pot ou de recevoir de l’engrais pendant cette période d’adaptation, attendez que la plante montre de la croissance.

9. Manipuler avec précaution

Bien qu’il s’agisse d’une plante exotique et magnifique, la rose du désert est extrêmement toxique. Pendant des siècles, sa sève a été utilisée comme poison sur les lances et les flèches par les indigènes du continent africain. Ils font bouillir la plante pendant 12 heures pour en extraire tout l’extrait et la viscosité qui en résulte est un poison très concentré.

On n’est jamais trop prudent, alors portez toujours des gants lorsque vous manipulez votre plante, surtout lorsque vous la taillez, et sachez que le poison de cette plante peut entraîner la mort d’enfants et d’animaux. Si vous avez des animaux de compagnie qui sont généralement curieux des plantes, il n’est pas recommandé d’avoir une rose du désert à la maison.

 

Plan du site