Le lierre est une plante sauvage soulage la toux et élimine le mucus des voies respiratoires.

Publié le : 20 décembre 20234 mins de lecture
Histoire du Lierre.

« Là où il y a un bouquet, il y a du vin. » Avec une couronne de vignes ou de lierre, les vignerons – depuis un décret de Charlemagne – attiraient l’attention sur leurs tavernes à vin. Ce n’est que si une telle couronne était accrochée à la porte d’entrée que les vignerons étaient autorisés à tenir une taverne. Aujourd’hui encore, le lierre (Hedera helix) est présent de manière symbolique sur de nombreuses enseignes d’auberges. Dans l’Antiquité, le lierre était consacré aux dieux du vin et de la fertilité. Plus tard, la plante à feuilles persistantes est devenue un symbole chrétien de loyauté et d’immortalité. Ainsi, la plante entoure de nombreuses tombes et murs de cimetières, mais sert également lors des mariages comme décoration végétale. Le lierre fleurit en automne et présente ses fruits – des baies noires brillantes  au printemps. Mais attention : gardez vos doigts loin du lierre. La plante entière est toxique pour l’homme.

À quoi ressemble le lierre et où se trouve cette plante médicinale ?

Le lierre est une plante grimpante à feuilles persistantes qui peut atteindre 20 mètres de haut. Les feuilles sont coriaces et vert foncé sur le dessus. Leur forme varie de la forme de cœur à la forme lancéolée. Les jeunes feuilles sont velues, les plus âgées sont glabres. Les fleurs discrètes sont jaune-verdâtre et se disposent en ombelles simples. Le fruit est une baie sphérique de couleur noire. Le lierre est un membre de la famille des lierres (Araliaceae) et fleurit de septembre à décembre. Il est originaire d’Europe occidentale, centrale et méridionale. Il pousse à l’état sauvage dans les forêts et sur les rochers. Lorsqu’il est planté, on le trouve souvent dans les jardins et sur les murs des maisons.

Quelles parties de la plante et quels ingrédients sont utilisés ?.

Les ingrédients actifs se trouvent dans les feuilles de lierre. Ils contiennent 2,5 à 6 % de saponines triterpéniques, qui sont des substances végétales secondaires. Les substances hederacoside C et B ainsi que l’alpha-hédérine jouent un rôle particulièrement important dans cet effet. En outre, les feuilles contiennent des flavonoïdes, des dérivés de l’acide caféique et de l’huile essentielle.

Que font ces ingrédients ?.

Contre quoi le lierre agit-il ? Les saponines triterpéniques, et surtout l’alpha-hédérine, stimulent la muqueuse bronchique, via les fibres nerveuses de l’estomac, pour qu’elle produise un mucus plus fluide. Cela rend la sécrétion plus facile à cracher. Parallèlement, l’extrait de lierre agit aussi directement sur la muqueuse bronchique et a pour effet de mieux éliminer le mucus des voies respiratoires. L’alpha-hédérine détend également les muscles bronchiques et donc les voies respiratoires. En raison de ces effets, le lierre est utilisé comme remède à base de plantes pour la toux surtout lorsqu’elle est congestionnée. Les extraits sont généralement utilisés comme sirop contre la toux, gouttes ou dans les thés. Les plantes médicinales telles que le thym, la racine de primevère et l’eucalyptus ont également des effets expectorants. Remarques importantes : les feuilles de lierre fraîches peuvent provoquer des réactions allergiques sur la peau. Ne ramassez pas le lierre pour l’utiliser comme médicament. C’est parce que la plante est toxique.

Plan du site